Adieu veaux, vaches, cochons ?

Avec 58 milliards d'euros par an, les subventions accordées à l'agriculture représentent le deuxième poste budgétaire le plus coûteux de l'Union européenne. Mais qui profite aujourd'hui de la politique agricole commune ? Enquête sur un système qui accumule les effets pervers.