Un nouveau système d’alerte pour les prématurés

Big Data-Frühwarnsystem für Frühchen
Le "Big data" au chevet des prématurés Le "Big data" au chevet des prématurés Le

Le service de néonatologie de l’hôpital pour enfants de Toronto accueille les patients les plus fragiles et les plus petits : les prématurés. Pour augmenter leurs chances de survie, l’hôpital expérimente un nouveau dispositif de gestion de masse de données. Toutes les mesures prises sur le bébé sont enregistrées et automatiquement analysées. L’intérêt : la base de données détecte bien avant les médecins une éventuelle dégradation de l’état du nouveau-né. Ce système d’alerte a été mis au point par une informaticienne, Carolyn McGregor.