Tous centenaires : secrets de longévité

Épargnés par le cancer, le diabète et peut-être Alzheimer, des hommes et des femmes de petite taille atteintes du syndrôme de Laron intriguent les chercheurs qui tentent de repousser les maladies survenant avec l'âge. Par quels mécanismes les petits hommes équatoriens sont-ils protégés de certains maux ? De Quito à Los Angeles, en passant par Tel-Aviv, le film suit pas à pas le cheminement d’une recherche révolutionnaire pour la compréhension et la prévention de maladies comme le cancer. Et dessine en pointillés les voies pour vivre en bonne santé… le plus longtemps possible.

Secrets de longévité, un documentaire de Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman (France, 2012, 56 min). 

Diffusion le 1er avril à 23h30

Malgré une santé de fer, le personnes atteintes du syndrôme de Laron souffrent de leur petite taille qui demeure un obstacle pour leur vie sociale et professionnelle. Cinq ans après ce reportage, ces personnes n'ont toujours pas reçu le traitement qui leur avait été promis par les entreprises pharmaceutiques dans les années 1990 et le gouvernement équatorien refuse toujours d'autoriser la commercialisation du médicament sur son territoire. La situation est pourtant urgente pour les enfants qui doivent recevoir le médicament avant la fin de leur puberté pour espérer grandir normalement. On peut lire dans ce nouveau reportage de la NBC que de nombreux parents mènent une lutte juridique contre le gouvernement équatorien contre qui ils ont déposé une plainte auprès de la Cour Interaméricaine des droits de l'Homme.