Dans l’espace, les astronautes peuvent grandir de 7 cm

Quand ils séjournent dans la Station spatiale internationale (ISS), les astronautes prennent de la hauteur. Pas seulement parce qu’ils sont à 400 km au-dessus de nos têtes, mais parce qu’en l’absence de gravité, les disques intervertébraux gonflent et prennent du volume, et donc leur colonne vertébrale s’allonge ! Le retour sur Terre est alors souvent très douloureux pour les astronautes : « Environ la moitié des habitants de l’ISS se plaignent de problèmes de dos en rentrant sur Terre, constate David Green, de l’université King’s College de Londres. Et pourtant, les astronautes ne sont pas du genre à se plaindre ! ». Même s’ils retrouvent leur taille en l’espace de quelques jours soumis à la gravité terrestre, ils ont de fortes chances de souffrir d’une hernie discale. L’équipe de David Green développe actuellement une nouvelle combinaison spatiale en partenariat avec l’ESA pour répondre à ces problèmes. Leur prototype doit reproduire les effets de la gravité des épaules jusqu’aux pieds – donc peu de pression au niveau des épaules, beaucoup plus au niveau des pieds. Ce « Skinsuit » est fait sur mesure pour chaque astronaute. Andreas Mogensen (photo) a été le premier à le porter dans l’ISS pour quelques heures d’essais. S’ils sont concluants, l’équipe espère que l’astronaute français Thomas Pesquet le portera lors de son séjour dans l’ISS prévu en novembre 2016.