Dépression : la recherche avance

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la dépression affecterait 350 millions de personnes dans le monde et le nombre de cas ne cesserait de croître. Un Français et un Allemand sur cinq souffrent de dépression au moins une fois dans leur vie. Cette maladie est donc très fréquente. Par quoi est-elle déclenchée et comment la soigner ?
Comment différencier une personne encline à des réactions psychologiques normales et une personne souffrant de dépression : le diagnostic est particulièrement difficile à établir. Jusqu’ici, il reposait exclusivement sur les symptômes décrits par le patient, puisqu’il n’existe en la matière pas encore de méthodes de mesure objectives. Mais les choses pourraient bientôt changer.

Des scientifiques de l’université de Fribourg-en-Brisgau ont constaté que les personnes dépressives ont une perception du monde différente du reste de la population. Elles voient tout en gris et distinguent moins bien les contrastes que les personnes « saines ». Les médecins parviendront-ils détecter des dépressions en examinant le fond de l’œil ? Que se passe-t-il pour le malade une fois que le diagnostic est posé ? Quelles sont les options thérapeutiques à l’heure actuelle et quel traitement est le bon pour quel patient ?

X:Enius
Xenius Un Français sur cinq souffrira de dépression au moins une fois dans sa vie. Comment la soigner ? Xenius
X:Enius


Dans Xenius, les personnes dépressives parlent en toute franchise de leur maladie. A l’hôpital de la Charité de Berlin, Dörthe Eickelberg et Pierre Girard rencontrent le psychiatre Malek Bajbouj qui leur apprend que les dépressions peuvent modifier le cerveau. Sa nouvelle méthode thérapeutique vise à stimuler des zones précises du cerveau à l’aide de décharges électriques de très basse intensité.

Xenius : Dépressions - Les thérapies ont-elles progressé ?
Diffusion le 15 mars 2016  à 8h30 - Allemagne, 2016, 26mn