Des skis plus performants inspirés par les tortues

Des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne se sont donné pour mission de maximiser le plaisir de skier. Leur rêve : un ski à la fois souple, pour s’adapter à la neige, et rigide, pour bien couper les virages. Aujourd’hui, il faut encore choisir entre ces deux qualités. Pour les concilier, les chercheurs ont trouvé la réponse chez un animal peu réputé pour sa célérité : la tortue. « Lorsque les tortues respirent, les écailles s’écartent légèrement, et la surface est souple, indique Véronique Michaud (EPFL). Mais lorsqu’un choc survient, la carapace se bloque et se rigidifie. » Sur les skis développés par les chercheurs suisses, cela se traduit par une plaque d’aluminium à l’intérieur du ski, sur laquelle est dessinée une fente en forme de vagues. Elle laisse toute sa souplesse lors de la descente, mais, dans des virages, les plaques situées de chaque côté de la fente s’imbriquent entre elles, ce qui rigidifie le ski. Lafontaine le savait déjà : à la fin, c’est la tortue qui gagne la course.