Designers, architectes, écrivains, chercheurs ou avocats : quelle est "leur ville" 2.0 ?

ITW CITY 2.0 #5 Priya Praksha (VANG)
Interview Priya Praksha Interview Priya Praksha Interview Priya Praksha
ITW CITY 2.0 #6 Sebastian Stueter (VA)
Interview Sebastian Stueter Interview Sebastian Stueter Interview Sebastian Stueter
ITW CITY 2.0 #10 Mark Elsberg (VA)
Interview Mark Elsberg Interview Mark Elsberg Interview Mark Elsberg
ITW CITY 2.0 #3 Carlo Ratti (VANG)
Interview Carlo Ratti Interview Carlo Ratti Interview Carlo Ratti
ITW CITY 2.0 #8 Kristien Ring (VA)
Interview Kristien Ring Interview Kristien Ring Interview Kristien Ring
ITW CITY 2.0 #2 Ariane Conrad (VANG)
Interview Ariane Conrad Interview Ariane Conrad Interview Ariane Conrad
ITW CITY 2.0 #4 David Owen (VANG)
Interview David Owen Interview David Owen Interview David Owen
ITW CITY 2.0 #7 Fabian Hemmert
Interview Fabian Hemmert Interview Fabian Hemmert Interview Fabian Hemmert
ITW CITY 2.0 #9 Madza Adli (VA)
Interview Madza Adli Interview Madza Adli Interview Madza Adli
ITW CITY 2.0 #11  Michael Schindhelm (VA)
Interview Michael Schindhelm Interview Michael Schindhelm Interview Michael Schindhelm
ITW CITY 2.0 #1 Alessandro Grassani (VANG)
Interview Alessandro Grassani Interview Alessandro Grassani Interview Alessandro Grassani

A quoi vont ressembler les villes du futur ? Comment allons-nous vivre, communiquer, habiter ? Scientifiques, artistes et futurologues se sont retrouvés à Berlin au " TEDxBerlin City 2.0" pour en discuter. ARTE Future a demandé aux participants d'imaginer leur ville du futur.

#1 Priya Prakash est à l’origine de "Design for Social Change", une plate-forme sociale où les résidents peuvent s’unir pour faire évoluer leurs quartiers. Selon elle, ce n’est qu’en se regroupant que les urbains arriveront à réaliser la ville de l’avenir.

#2 Pour le géographe et co-fondateur du magazine "Stadtaspekte - Die dritte Seite der Stadt", la cité de l’avenir est une ville post-séculière. Selon Sebastian Schlüter, ce phénomène s’explique par l’immigration et le nouvel engouement pour les religions chrétiennes.

#3 Auteur du bestseller "Blackout – Morgen ist es zu spät", Marc Elsberg estime que les villes de demain seront tributaires de systèmes encore plus complexes que ceux utilisés aujourd’hui.

#4 L’architecte et ingénieur a baptisé son projet de ville de demain non pas "smart city" mais "senseable city". Selon Carlo Ratti, les nouvelles technologies devraient être mieux utilisées pour que les êtres humains soient au cœur de la ville du futur.

#5 Architecte de formation, Kristien Ring recherche des solutions pour la construction de bâtiments dans la ville du futur, à savoir des locaux professionnels et des espaces verts qui seraient accessibles non seulement aux usagers directs, mais aussi au voisinage.

#6 Ariane Conrad a co-signé avec l’avocat environnemental Van Jones le bestseller "Rebuild the dream". Elle souhaite une communauté de partage pour la ville de demain.

#7 David Owen écrit depuis 1991 pour The New Yorker et a signé plusieurs ouvrages, dont "Green Metropolis". Il estime que la ville de demain ne pourra fonctionner que si le tissu urbain est dense, car celui-ci limite les facteurs préjudiciables à l’environnement telle que que la circulation automobile.

#8 Fabian Hemmert est l’un des plus grands experts des nouveaux modes de télécommunication mobile. Le chercheur berlinois s’interroge sur la manière dont le rapport de l’homme à la technique évoluera.

#9 Médecin attaché à la clinique de psychiatrie et de psychothérapie de l’hôpital de la Charité à Berlin, Mazda Adli travaille en particulier sur les troubles psychiques et les symptômes de stress. Pour la ville de demain, il préconise de développer une méthodologie commune aux urbanistes, architectes, neurologues et psychiatres afin de créer une ville sans stress. 

#10 Michael Schindhelm est écrivain, cinéaste, spécialiste de l’art et conseiller artistique pour diverses organisations internationales. Michael Schindhelm est persuadé que la dimension humaine de la ville - la culture, l’éducation et l’éveil des talents - est trop peu prise en compte.

#11 Dans son projet actuel intitulé "Environmental Migrants: The Last Illusion", le photographe Alessandro Grassani a étudié la relation entre les éco-réfugiés et la croissance des villes.