Fracturation hydraulique : bataille dans les entrailles de la terre

Rarement une technologie aura fait autant polémique que la fracturation hydraulique. Des États-Unis à la Pologne, alors que de nouveaux gisements de gaz de schiste sont régulièrement découverts, la ressource crée la polémique, au confluent des préoccupations géopolitiques et environnementales. Entre désir d'autonomie énergétique et craintes de dommages environnementaux incontrôlés, dans la plupart des pays occidentaux, l'heure est à l'interrogation quant aux potentialités qu'offrent cette ressource.

Xenius Zdf 2016 (33)
Xenius La fracturation hydraulique est controversée et déchaine les passions: pourquoi et comment fonctionne-t-elle ? Xenius

 

Xenius, diffusion le 17 mai à 8h30 (Magazine, 2016)

Xenius se penche sur cette technique controversée qui permet d'extraire des énergies fossiles (gaz et pétrole) emprisonnées dans la roche en la fracturant. Aux Etats-Unis, la fracturation hydraulique est utilisée depuis plusieurs dizaines d'années et a permis de réduire la dépendance face aux importations énergétiques. Les écologistes sont contre, car ils lui reprochent une énorme consommation d'eau, l'utilisation de produits chimiques et les risques de pollution des nappes phréatiques qui en découlent. En Europe, le sujet fait débat. En Pologne, la fracturation hydraulique est déjà une réalité. En Allemagne, le gouvernement a dû céder devant l'opposition de la population et a annoncé un moratoire sur son utilisation. En France, par contre, cette technologie est tout simplement interdite.