Jeremy Rifkin, chantre de la troisième révolution industrielle

Economiste, conseiller de nombreux chefs d'Etat et Président de la Fondation pour les tendances économiques, Jeremy Rifkin est le précurseur du concept de "Troisième révolution industrielle", une révolution, selon lui, inévitable. Prônant une production d'énergie décentralisée à partir de réseaux "intelligents", il soutient notamment la nécessité d'une transition des énergies carbonnées et nucléaires vers les énergies renouvelables. Si, pour le théoricien, "sortir de l'économie carbone implique un changement radical de notre façon de vivre", il y aurait suffisamment d'énergies renouvelables pour subvenir aux besoins de la planète. Comment favoriser cette transition ? Dans son blog, Rifkin ébauche cinq étapes dans cette nécessaire "Troisième révolution industrielle" : faire évoluer le mix énergétique mondial vers plus d'énergies renouvelables, remplacer le parc électrique existant par un réseau de micro-centrales vertes locales, repenser les systèmes de stockage de l'énergie, utiliser Internet pour mieux distribuer l'énergie au niveau du réseau électrique, et, enfin, électrifier nos transports. Selon lui, Internet et le réseau électrique sont en effet "deux systèmes décentralisés et collaboratifs, régis par une logique de croissance non plus verticale et hierarchisée, mais latérale. Le nouveau paradigme est celui de l'économie distribuée, ce qui va profondément remettre en cause l'ordre établi capitaliste hypercentralisé du siècle dernier". 

 

 

Pour aller plus loin : 

Article de notre partenaire Libération : Jérémy Rifkin, "Créér un Internet de l'énergie"