«Tout progrès technique n'est pas nécessairement un progrès pour l'humanité»

Président du Comité Consultatif National d'Ethique et professeur d'imlmunologie, Jean-Claude Ameisen porte un regard critique sur le manipulation du vivant. Selon lui, le concept d' "homme augmenté" risque de faire émerger une classe de sous-hommes qui ne bénéficiera pas des avancées technologiques. Accompagné du biologiste Pierre-Henri Gouyon, spécialisé dans les sciences de l'évolution, il revient dans cette vidéo sur les origines de la classification du vivant et sur la difficulté de définir le concept de "progrès".