Les amis sont le meilleur des antalgiques

Votre corps produit naturellement des antidouleurs : les endorphines. Et d’après une théorie des chercheurs en psychologie d’Oxford, plus vous avez de contacts sociaux, plus vous ressentez des émotions positives et plus ces endorphines s’accumulent sur les récepteurs à opioïdes de votre système nerveux. Les scientifiques ont donc voulu vérifier cette théorie en mesurant la réponse à la douleur de personnes ayant un cercle social plus ou moins étendu. Et leurs résultats sont bluffants : sur les 101 volontaires testés, ceux avec beaucoup d’amis ont bien moins ressenti la douleur que ceux à la sociabilité restreinte. Le lien de causalité est tellement évident qu’on peut deviner la taille du réseau amical de quelqu’un en mesurant sa résistance à la douleur. Mais pas la peine de marcher sur des braises devant vos amis pour leur prouver que vous tenez à eux. #WTFact