Les enjeux des algorithmes prédictifs

Les algorithmes prédictifs sont au cœur des enjeux économiques et éthiques de notre société. En effet, l’attrait que présentent les méthodes analytiques et outils prédictifs suscite l’intérêt d’une multitude d’organismes dans différents domaines, comme la finance, les assurances, le marketing… Parmi les utilisations de ces algorithmes prédictifs : 

Le marketing prédictif consistant en l’utilisation des algorithmes pour la détermination par exemple de la réceptivité des personnes à des textes ou offres promotionnels, du taux de performance de l’objet d’un e-mail publicitaire, ou encore du comportement des consommateurs, en vue notamment de l’amélioration de l’expérience utilisateur et d’une personnalisation des produits et services proposés.

La détermination de scores de risques : risques d’impayés ou de fraudes associés à une commande de produits ou services sur internet ou encore à une demande de crédit à la consommation par exemple, profils à risque parmi les passagers des compagnies aériennes, typologie de client risqué calculée par les compagnies d’assurance… Sur ce point, Facebook a d’ailleurs récemment annoncé la mise à disposition d’une fonctionnalité permettant aux sociétés de crédits à la consommation d’évaluer le risque associé à un client en fonction de ses amis sur le réseau ou de son comportement d’achat.

Les pronostics et prédictions de résultats sportifs, électoraux…

La recherche de l’amélioration de la qualité de vie : anticipation de l’affluence dans les transports en communs ou dans tout autre lieu ouvert au public, localisation de places de parking à une heure et dans un lieu donnés, services d’assistant personnel prédictif, prédiction sur les prix des billets d’avion afin de déterminer si un prix va augmenter ou baisser ou encore à quel moment les prix seront les plus bas…

Le domaine culturel : prédiction de la qualité littéraire d’un roman, de la rentabilité d’un film cinématographique, du succès de séries à proposer par les services de VOD ou encore des nominations aux oscars.

La médecine prédictive : à titre d’exemple, les algorithmes prédictifs sont utilisés pour la réalisation de diagnostics génétiques en vue de prédire quels seront les patients qui ont le plus de probabilité d’être atteints d’une pathologie donnée, ou encore pour déterminer les mutations génétiques impliquées dans le développement de certaines maladies. Pour une autre illustration, des chercheurs sont parvenus à créer un programme d’analyse linguistique ayant pour objectif de détecter chez un patient les risques de développer une psychose. Les services d’assistance et d’urgence se lancent également dans cette tendance, avec le déploiement d’algorithmes prédictifs permettant de prédire la gravité des blessures des occupants d’une voiture accidentée par exemple afin d’anticiper et d’organiser de manière adéquate l’arrivée des secours ou encore l’admission aux urgences d’un établissement hospitalier. De même, des outils d’aide au diagnostic clinique se développent et un calculateur de risque de décès à destination des 40-70 ans vient même de voir le jour.

La police prédictive :  les algorithmes prédictifs sont notamment utilisés par les forces de police et de gendarmerie en vue de déterminer les relations sociales entre des personnes dans le cadre d’enquêtes policières, et devraient à terme être utilisés pour prédire la perpétration de crimes ou de délits (des expériences sur ce point étant déjà menées à l’étranger).

 

Source : IT-Expert Magazine