Berce de Caucase

FICHE SIGNALETIQUE :

Nom latin : Hercaleum mantegazzianum 

Famille : Apiaceae 

Origine : Caucase 

Aire de répartition : Cette plante très répandue est présente de la Russie centrale jusqu’en France, de la Norvège jusqu’en Hongrie, et aussi dans les îles britanniques. On la trouve également en Amérique du Nord.  

Description : La berce du Caucase est une plante vivace dont les tiges peuvent atteindre quatre mètres de hauteur en l’espace de quelques semaines. Sa tige velue est parsemée de rouge. Cette plante se répand rapidement et produit chaque année 20 000 graines en moyenne. 

Le suc contient des substances toxiques. Associées au rayonnement solaire, elles peuvent provoquer des brûlures de la peau qui mettent plusieurs semaines à guérir. Il est donc conseillé de porter des vêtements de protection pour manipuler la berce du Caucase. 

Habitat : jardins, parcs, bordures de routes et de cours d’eau, friches. Cette espèce affectionne les emplacements ensoleillés et les sols azotés. 

Dissémination : La berce du Caucase a été introduite en Europe au 19e siècle comme plante ornementale, vraisemblablement en Grande-Bretagne. Elle était également connue comme plante d’ornement dans d’autres pays d’Europe entre le milieu et la fin du 19e siècle. Dans le courant du 20e siècle, elle s’est rapidement naturalisée. En Europe de l’Est, des tentatives d’exploitation agricole de l’espèce ont été menées mais n’ont pas abouti. Elles ont toutefois contribué à répandre très largement la berce du Caucase, tout comme son utilisation par les apiculteurs. Au départ, la berce a surtout colonisé les berges des cours d’eau avant de se répandre au-delà des plaines d’inondation.