Product (9/10) - Le mât-réacteur d’avion

La face cachée de la mondialisation à travers le parcours des produits de consommation courante. Cette fois-ci, le chantier de titane mené pour le mât réacteur d'avion.

PRODUCT (7)
Product Léger et résistant, le titane, extrait au Kazakhstan, est indispensable dans la construction des Airbus. Product

Si le titane est utilisé en aéronautique, c’est avant tout pour sa résistance aux températures extrêmes, mais aussi pour sa légèreté. La recherche de matériaux plus légers est un domaine de recherche stratégique pour l’aviation ; un avion moins lourd consomme moins.

Boeing s'est penché sur la question et parle d'incorporer le micro-lattice (un matériau composé à 99,99 % d'air) dans l'aéronautique. Mais cet élément n’est pas encore au stade de production de masse, et sa rentabilité n’est pas prouvée.

Avec plus de 3,2 milliards de passager en 2013, le trafic aérien est un élément incontournable de la vie contemporaine. Et l'Association internationale du transport aérien (IATA) estime que ce chiffre pourrait passer à 6,7 milliards en 2032. Il faut donc des solutions pour limiter la consommation d'énergie des avions.

Une des solutions qu'Airbus a développées est l’utilisation d’une nouvelle génération de moteur, installée sur les Airbus A350. Celui-ci permet de  consommer 25 % d'énergie de moins que les précédents réacteurs. En parallèle, les constructeurs se sont employés à intégrer des matériaux plus légers comme des fibres de carbone ou le titane.