Une station sismologique à 15 mètres sous la glace

wtfact_sismologie.jpg

Si vous voulez voir cette magnifique nuance de bleu, c’est en Antarctique que cela se passe ! Elle se trouve dans ce tunnel, qui mène à 15 mètres de profondeur, dans la cave sismologique de la base de recherche franco-italienne Concordia. Une des rares stations sismologiques de l’hémisphère sud. Elle  a un avantage de taille : « Il est plus facile d’y entendre les séismes, car il y a peu de « bruit », ces vibrations du sol, du vent, ou de l’océan qui gênent nos mesures », explique Alessia Maggi (CNRS/Université de Strasbourg). Autre intérêt : on peut en déduire la structure de la Terre, car la vitesse sismique varie selon le type de sol. « On peut donc donner aux géologues un aperçu sommaire de la composition de la roche. » Pratique pour les endroits dont la structure est difficile à analyser, comme… l’Antarctique, où la terre se trouve sous 3 km de glace !